Depuis 2000, l’ensemble belge La Roza Enflorese interprète le répertoire monodique séfarade. Issu de la tradition orale, ces chansons offrent de nombreuses possibilités d’interprétation. Constitué de 5 musiciens aux horizons musicaux variés (classique, jazz, pop…), l’ensemble présente ces chants dans le cadre d’une rencontre entre musiques anciennes, musiques traditionnelles et musiques actuelles, faisant appel tant aux techniques instrumentales inspirées des musiques populaires, qu’à l’improvisation.

Dans un souci de créer un univers sonore varié et contrasté, La Roza Enflorese associe des instruments d’origines et d’époques différentes (vièles, violes, luth, vihuela, flûtes à bec, cromornes, percussions du Proche et du Moyen Orient). Si cette richesse instrumentale contraste avec la tradition séfarade dont les chants étaient chantés par une voix de femme accompagnée tout au plus par un tambour sur cadre, elle témoigne toutefois des influences qui enrichirent cette tradition depuis la diaspora de 1492. Cette démarche prend tout son sens à une époque où les frontières culturelles s’estompent, du moins à travers les arts, et où culture est plus que jamais synonyme de rencontre.

La Roza Enflorese se produit régulièrement en concert tant en Belgique (Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Flagey, Philharmonique de Namur, Concertgebouw à Bruges, festival des Midis-Minimes…) qu’à l’étranger, notamment en France (Festival d’Ile de France, Festival baroque de Pontoise, Les Coréades, aux Promenades du Pays d’Auge, Scène Nationale de Poitiers), aux Pays-Bas (Holland Festival…), au Luxembourg et en Suisse.

La Roza Enflorese a enregistré quatre albums : Sefarad (Pavane ADW 7456, 2001) La vida es un pasahe (Pavane ADW 7484, 2003) et Sekretos de mi Alma en novembre 2006. Tous trois reçurent un accueil très enthousiaste de la part du public et de la critique. Le 4ème Cd intitulé Luz De Oro est sorti en novembre 2011.